Cet hiver je vais faire du ski

ski-2016-saison

Comme la plupart des enfants nés à la montagne, j’ai été mise sur des skis très jeune. Mais ce n’est pas pour autant que ça a toujours été un grand plaisir. Le ski et moi sommes autant une histoire d’amour que de haine. J’adore ça mais j’ai l’impression que lui ne m’aime pas. Sauf que cette année, j’ai décidé de remédier à cela !

Cet hiver je m’améliore

Je commence les préparatifs des maintenant. Achat de la combinaison, bonnet et gants. Avec une copine (qui a un bien meilleur niveau que moi je dois l’avouer) nous irons à Villard-de-Lans. C’est à seulement une heure de chez nous et c’est très pratique pour le retour où la plupart du temps nous sommes épuisées de notre journée. L’avantage, c’est aussi que nous pouvons décider au dernier moment de si nous voulons toujours y aller ou pas, en fonction du temps. Car oui pour skier j’ai besoin de certaines conditions météorologiques.

Tout d’abord, pas trop de vent pour ne pas me faire dévier de ma trajectoire. Un accident est si vite arrivé. De la neige fraiche car skier sur de la glace pour une professionnelle comme moi n’est absolument pas envisageable. Mais la neige ne doit pas tomber en masse la journée et surtout pas de brouillard. Avant de réunir toutes ces caractéristiques, nous avons encore le temps ! Malgré tout, j’ai absolument hâte d’y être car même mes chutes me font passer un bon moment. Et heureusement d’ailleurs, car je passe plus de temps sur les fesses que debout sur mes skis. A contrario, là où beaucoup échouent avec le tire-fesses, cela n’a jamais été un problème pour moi.

Un autre moment que j’adore : la pause du midi. Quand il fait beau se mettre en terrasse, au soleil, avec une bonne bière et un bon plat chaud n’a pas de prix.

Les bonnes astuces pour un week-end réussi

Afin d’y aller dans les meilleures conditions possibles, je vais faire changer mes pneus la semaine prochaine pour mettre des pneus neiges. J’ai déjà été surprise une fois à ne pas pouvoir accéder aux pistes car je n’avais pas de pneus adaptés et il est hors de question que cela recommence. Et autre petite astuce. Pour gagner du temps et bien souvent de l’argent également, nous avons loué nos équipements de skis dans un magasin de notre ville. Ils sont moins chers que dans les magasins spécialisés en montagne. Mais c’est surtout que les skieurs arrivent à peu près tous à la même heure et ça nous évite de faire une queue interminable pour au final ne plus avoir les skis qu’on souhaite.

Déjà que je ne suis pas experte, il ne faut pas en plus me compliquer la tâche. Si vous n’avez pas de détaillants près de chez vous privilégiez ceux en bas des stations et non les plus proches des pistes.

Je déclare la saison des skis et des gamelles de toute beauté officiellement ouverte !

saison-2016-ski

Et pour occuper les soirées, raclette, tartiflette et parties sur mon smartphone, histoire de digérer un peu avant de se coucher.